Le déficit démocratique des politiques néolibérales et ses conséquences

CONFÉRENCE
Gratuit / Ouvert aux étudiants et étudiantes de la Faculté de droit
Accès dans la limite des places disponibles : public prioritaire étudiants de M2 MDJ

Date : mercredi 12 février 2020 / 15h30
Lieu : campus de Jacob-Bellecombette, salle 504

L’exercice des libertés économiques écarte la justice sociale, l’inclusion sociale et l’État-providence des finalités politiques de la gouvernementalité néolibérale. Comprendre comment le néolibéralisme impose des lois du marché à connotation totalitaire permet de comprendre comment il défait le dèmos, en engendrant un coût social lié aux inégalités qui sont la conséquence de l’accumulation et de la concentration du capital. Le droit joue un rôle important dans la conduite des politiques néolibérales. Ce sont les mécaniques de cette contribution qu’il convient de mettre en évidence et de discuter.

Conférencier :

Licia Bosco Damous, Docteure en droit, Université Paris X et PUC-RIO

Contact : Motahareh.Bollon@univ-smb.fr