Conformément aux déclarations du Président de la République du 12 mars à 20h, l’université Savoie Mont Blanc  fermera ses campus aux étudiants à compter du lundi 16 mars.

Ceci implique la fermeture de tous les sites de l’université aux étudiants en formation initiale et continue. Tous les enseignements en présentiel sont suspendus ainsi que l’accès physique aux services (BU, service de santé étudiant, scolarités, etc.). Cependant ces services restent accessibles par mail et téléphone.

Cette fermeture implique ainsi une continuité de service (fonctionnement administratif et technique, recherche, cours à distance, etc.), qui sera organisée dans le cadre général du plan de continuité d’activité de l’établissement en prenant en compte les moyens à sa disposition.

En conséquence, dans un premier temps, les services sont mobilisés tout en poursuivant la prise en compte des situations individuelles particulières (santé, situation familiale, etc.).

De nouvelles informations seront données rapidement aux étudiants et enseignants, par mail.

+ D’infos : [cliquez ici]

L’équipe d’étudiants représentant la Faculté de droit de l’Université Savoie Mont Blanc au concours européen des droits de l’homme René Cassin a été qualifiée pour la phase orale du 25 au 27 mars à Strasbourg !

Un grand bravo à toute l’équipe : Dionis SADIKU, Eline RAVIX, Valentin BLANCHARD, Aurore BARDET (plaideuse), Némo JENVOIS (plaideur) Arthur GASSIOT-TALABOT (conseiller juridique) pour la qualité de leur mémoire qui a permis leur qualification. 32 équipes vont s’affronter, 16 requérants contre 16 défendeurs sur le sujet de la justice prédictive et du traitement automatisé des données ainsi que du juge robot.

Nous encourageons l’équipe des plaideurs et conseiller juridique pour leur préparation à la plaidoirie en tant que requérant et bien sûr pour les oraux de la phase finale !

Un remerciement tout particulier à Julien LHUILLIER-SOLENIK qui a permis la réalisation de ce challenge en manageant l’équipe depuis le mois de septembre.

PROCÈS FICTIF
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes
Organisé par l’association AJES

Date : Jeudi 20 février 2020 à 17h30
Lieu : Campus de Jacob Bellecombette, Amphithéâtre 19 000

Après le lion Scar, Voldemort et les bandits de la Casa de Papel, le procès fictif vous retrouve cette année pour le jugement du célèbre Joker ! Ce denier va devoir répondre de ses actes devant des professionnels du droit. Plaider la folie peut-il permettre d’innocenter un meurtrier ?

+ D’infos [cliquez ici]

Les étudiants et étudiantes de master et doctorat promotion 2019, ainsi que leurs familles, sont conviés à la cérémonie de remise des diplômes de la Faculté de droit par :

Cette année nous aurons l’honneur d’accueillir M. Eric De Montgolfier, procureur général honoraire ; qui prononcera à cette occasion une conférence intitulée : « Les avantages de la médiatisation et ses excès » .

C’est devant 400 personnes (familles, enseignants-chercheurs en robe académique, représentants du monde professionnel, élus) ; que les étudiants et étudiantes recevront leur diplôme sanctionnant 5 années d’études universitaires en droit des mains de M. Denis Varaschin ainsi que leur épitoge remise par M. Eric De Montgolfier.

L’assemblée aura également le plaisir d’entendre le discours des majors de chaque master.

La Faculté de droit remercie la ville de Chambéry, pour la mise à disposition gracieuse du Manège.

Clôturée par un cocktail, cette soirée — uniquement sur invitation — sera un moment exceptionnel pour les étudiants diplômés.

+ D’infos :

Date et lieu : mardi 31 mars 2020 – Au centre de congrès Le Manège, Chambéry [cliquez ici]

Contact : communication.fd@univ-smb.fr

 

FÊTE DU DROIT
Ouvert à tous et à toutes

Date : du 9 au 13 mars 2020
Lieu : dans toute la France

La 5e édition de la fête du droit, organisée par la Conférence des doyens de droit et de science politique (CDDSP), avec le soutien du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, parrainé par de nombreux éditeurs juridiques aura lieu du 09 au 13 mars 2020 dans toute la France. Cette édition a pour thème « le voyage et le droit ».

Cette année, trois concours sont organisés avec une finale et un Gala de clôture le vendredi 13 mars 2020 à la Faculté de droit et science politique de l’Université de Bordeaux :

  • Un concours d’éloquence est organisé sur le thème « Voyage et Droit » ;
  • Un concours de photos « Ton code voyage 2020 » ;
  • Un concours « Voyage juridique 2020 ».

Règlement des concours [cliquez ici]

+ D’infos [cliquez ici]

CONFÉRENCE
De « montagne défaite » au « collectif glacier » : refonder la perception des Alpes de haute montagne
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : jeudi 5 mars 2020 / 14h-17h
Lieu : Musée des Beaux-Arts de Chambéry, Salle Garriod (Place du Palais de Justice, Chambéry)

Intervenant : Olivier de Sépibus, photographe
En collaboration avec le Master 2 droit de la montagne et l’UFR LLSH

« Mon travail sur la montagne s’inscrit dans un contexte de fonte des glaciers alpins, de dégèle du permafrost, fragilisant les parois rocheuses, provocant éboulements et avalanches de pierres. Le paysage change rapidement en haute altitude suscitant des inquiétudes sur la stabilité du terrain et remettant en cause les pratiques sportives et contemplatives, aujourd’hui de masse.

Mon propos est de « dé-situer », « déterritorialiser » les montagnes, les sortir de rapports fétichistes, de conquêtes pour explorer d’autres voies non balisées, dans le chaos ambiant.

Mon travail sur la haute montagne alpine est protéiforme. D’abord photographique, avec montagne défaite, une nouvelle direction a été prise avec les cartes dessinées de hyper-montagne. Photographies et dessins sont des façons d’explorer à nouveaux frais ce territoire de la haute montagne alpine.

J’ouvre maintenant de nouveaux champs de création expérimentant l’œuvre par le groupe, la performance et la collaboration avec des glaciologues. »

Olivier de Sépibus

Contacts :

PROJECTION DISCUSSION
Tarifs : 4 € (tout public) / 3 € (étudiants, lycéens, demandeurs d’emploi – sur présentation d’un justificatif)
Ouvert à tous et à toutes

Date : mercredi 5 février 2020 / 19h30
Lieu : campus de Jacob-Bellecombette, amphithéâtre 11 000

Dans le cadre de ses missions en faveur de l’accès au droit, le CDAD de la Savoie, en partenariat avec Univerciné, la Faculté de droit, le Tribunal Judiciaire de Chambéry et les Barreaux d’Albertville et de Chambéry; organise une projection discussion autour du film « Rendre la justice ».

Un portrait de la Justice par celles et ceux qui ont la lourde responsabilité d’avoir à juger leurs semblables. L’appareil juridique français apparaît souvent, pour les non-initiés, comme une sorte de trou noir mystérieux et fascinant, dont il vaut mieux ne pas trop approcher, ou alors comme une machine infernale, impitoyable et impersonnelle, dont on ressort broyé… Rendre la Justice lève le voile sur les individus qui le composent, et composent au quotidien avec cette complexité et ces paradoxes.

Cette projection sera suivie d’une discussion en présence :

  • de Madame la présidente du CDAD de la Savoie et du Tribunal Judiciaire de Chambéry,
  • du Doyen de la Faculté de droit de l’Université Savoie Mont Blanc,
  • de deux magistrats près le Tribunal Judiciaire de Chambéry,
  • des Bâtonniers de l’ordre des avocats du barreau d’Albertville et de Chambéry.

+ D’infos [cliquez ici]

INTERNATIONAL
Trucs et astuces …

Date : jeudi 23 janvier 2020 de 12h30 à 13h15
Lieu : campus de Jacob-Bellecombette, amphithéâtre 3
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Intervenante : Élodie Barrois, enseignante d’Anglais LANSAD

Programme :

  • Trucs et astuces
  • Workaway
  • WOOfing
  • CSFing
  • Skyscanner
  • etc.
Contact : Elodie BARROIS

INNOVLAB CAMP 2020
Point Information Jeunesse (PIJ) de la C.C. Cœur de Savoie
2 jours en immersion dans une entreprise de Cœur de Savoie pour des jeunes français et italiens de 18 à 25 ans

Date : 19 et 20 février 2020
Lieu : château d’Escart, Arvillard
Pour les participants tout est GRATUIT :
transport, hébergement, repas, activités. Tout est pris en charge par les partenaires du projet

Au programme :

  • une visite d’entreprise savoyarde,
  • un challenge sur la marque employeur,
  • des activités ludiques,
  • un accompagnement par des coachs.

ça t’apportera quoi ?

  • Valoriser tes potentiels
  • Développer tes soft skills / savoirs être
  • Mieux connaître le monde de l’entreprise
  • Travailler en équipe
  • Prendre la parole en public (pitch)
  • Participer à une rencontre interculturelle, avec des italiens
  • Aider à faire des choix et se projeter dans l’avenir

Le programme sera animé par un prestataire spécialisé.

Alors si tu es curieux, ouvert aux autres, créatif, avec une certaine envie d’être déraisonnable et motivé par l’expérience … Inscris toi vite [cliquer ici] !
Si tu parles un peu l’italien et que tu habites en Cœur de Savoie ou dans l’Avant Pays Savoyard c’est encore mieux !

Programme [cliquez ici]

+ D’infos :
Laurence Bonnet du PIJ de la C.C. Cœur de Savoie
07 76 02 13 51
informationjeunesse@cc.coeurdesavoie.fr 

CONFÉRENCE
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : lundi 27 janvier 2020 /18h
Lieu : campus de Jacob-Bellecombette, amphithéâtre 3

Initiative étudiante : Sami TARTARAT-CHAPITRE, encadrement Frédéric CAILLE
Invité : Nicolas CADENE, secrétaire général de l’Observatoire de la laïcité

L’article premier de la Constitution dispose, entre autres, que la France est une République laïque. Pourtant, il ne s’écoule guère de temps avant qu’une nouvelle polémique sur fond de religion ne fasse resurgir dans le débat public l’idée d’une « nouvelle laïcité ». Mais connaît-on déjà bien celle de 1905 ? Quel esprit guidait le législateur lorsqu’il adopta la loi de séparation des églises et de l’État ? Comment la laïcité est-elle, aujourd’hui, souvent remise en cause ?

Il conviendra d’analyser en quoi l’âge de cette loi, adoptée il y a maintenant 115 ans, ne signifie pas pour autant qu’elle n’est plus adaptée à notre temps.
La conférence sera l’occasion, outre rappeler les fondements du principe constitutionnel de laïcité, incluant la liberté de conscience, le libre exercice des cultes et le principe de neutralité religieuse de l’État et de ses agents publics, de revenir sur certains cas particuliers, notamment la question des signes religieux à l’école publique, dans la rue, dans les services publics ou encore dans l’entreprise.

Au vu de tous ces éléments, nous essayerons de répondre à cette question : la laïcité est-elle en danger ?

Contact : sami.tartarat-chapitre@etu.univ-smb.fr