Concours international de plaidoiries « La Cause des Femmes »

CONCOURS DE PLAIDOIRIE

Date : samedi 28 septembre 2019 – de 15h à 17h
Lieu : Espace Louis Simon – Gaillard / 10 Rue du Châtelet / 74240 Gaillard, Haute-Savoie
Entrée libre : un prix du public viendra récompenser la prestation qui l’aura le plus emballé. Venez donc juger par vous même et participer au vote !

Six étudiants des facultés de droit de l’Université Savoie Mont Blanc et de l’Université de Genève vont s’affronter dans des joutes oratoires de haut niveau lors du concours de plaidoiries sur le thème : « L’homme, une femme comme les autres ? ». Suite aux succès des deux premières éditions, à la richesse des argumentaires lors des festivals 2017 et 2018, nous attendons avec impatience ces nouvelles joutes verbales sur un sujet qui ouvre de nombreuses perspectives …

Programme:

  • 15:00 Plaidoiries
  • 18:00 Remise des prix

Prix:

  • 1er prix : 2000 €
  • 2ème prix : 1500 €
  • 3ème prix : 1000 €
  • Finalistes : 500 €

+ D’infos :

Appel à contribution : identité, dignité et handicap

Colloque du Projet Handicap, francophonie et enseignement supérieur, Chambéry, 26-27 mars 2020

Date limite : mardi 15 octobre 2019

Cet appel est proposé dans le cadre de la recherche-action menée sous l’égide de l’Université Clermont Auvergne (UCA) et de l’Université de Saint-Boniface par de nombreuses universités françaises et internationales en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie (AUF). Porté par l’Université Savoie Mont Blanc, et notamment par le Centre de Recherche en Droit Antoine Favre s’agissant du volet scientifique, le présent appel a pour but de réunir des contributions pluridisciplinaires donnant à voir le résultat de recherches ou de retours d’expériences qui seront présentés à Chambéry (France, Savoie) les 26/27 mars 2020 et qui auront vocation à être publiés dans un ouvrage.

Les frais de mission pour ce colloque sont à la charge des participants.

« Identité, dignité et handicap »

Par les contributions, il s’agit de mesurer les progrès réalisés ou à attendre en matière d’affirmation ou de pleine réalisation de l’identité et de la dignité des personnes en situation de handicap. C’est à la fois analyser les outils, mécaniques, politiques ou actions qui permettent à l’individu de banaliser sa place dans la société en ayant les mêmes attentes qu’une personne valide, et analyser la manière dont la société dans son ensemble reçoit et perçoit cette évolution inclusive.

En dehors de la question de la définition du handicap, c’est celle de sa représentation qui se pose : on le voit encore dans l’actualité brûlante de l’affaire « Vincent Lambert », et de la recommandation du Comité des droits des personnes handicapées.

  • Comment traiter alors des personnes placées a priori dans des situations différentes ?
  • Comment apprécier la dignité de la personne en situation de handicap ?
  • Quelle représentation a-t-elle d’elle- même, et quelles en sont les conséquences ?

Seront mobilisés des savoirs multiples :

  • droit,
  • sociologie,
  • philosophie,
  • psychologie,
  • informatique,
  • mécatronique,
  • géographie,
  • science de l’ingénieur,
  • etc.

Ainsi, parmi les sujets possibles on mettra en avant la capacité à jouir pleinement de ses droits fondamentaux (citoyenneté, accès à la protection juridique, droit au respect de sa vie privée, de  sa dignité, à indemnisation…) et la capacité  d’accéder sans encombre  aux services qu’ils soient administratifs, de santé/soin, commerciaux ou récréatifs (nonobstant les contraintes ou isolements géographiques dus, en particulier dans notre région, à la montagne et sa ruralité afférente).

Il s’agit aussi d’aborder les progrès techniques ou technologiques qui permettent de tendre vers l’ordinaire (équilibre, mobilité, praticité, remplacement de membres, esthétique et coquetterie des appareillages) ainsi que l’adaptation des formations et des méthodes pédagogiques. C’est enfin vers la vie privée, ses croyances, le respect de soi, la confiance en soi que l’on voudrait porter une attention particulière. Que ce soit à travers le tissage d’un réseau social (amitiés, relations professionnelles…), la capacité à avoir une vie intime riche (de la « drague » ou à la vie sexuelle quelles que soient ses préférences), les analyses évalueront et valoriseront les initiatives qui élèvent véritablement la dignité des personnes et leur permettent d’assumer leur identité.

Les propositions de contributions (sous la forme d’un résumé en français d’une page maximum) sont à rendre à :

clement.benelbaz@univ-smb.fr et jean-francois.joye@univ-smb.fr avant le 15 octobre 2019

Documentation [cliquez ici]

+ D’infos : Colloques-Cdppoc.Fd@univ-savoie.fr

Les pieds sur terre : projection – débat

Projection-débat exceptionnelle en présence du réalisateur Batiste Combret

Date : 19 septembre 2019 / 12h30 – 15h30
Lieu : Amphi 1 / Campus de Jacob-Bellecombette

Entrée libre

Les pieds sur terre, de Batiste Combret et Bertrand Hagenmüller – 2017

Il n’y aurait pas les méchants « zadistes » d’un côté et les gentils gouvernants de l’autre ? Il n’y aurait pas des « jeunes radicalisés » et des vieux responsables ? Ce documentaire propose de sortir des clichés confortables et politiquement construits dans lesquels la communication publique et certains médias ont enfermé la lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. On y découvre un peu de la vie, des attentes et des convictions des habitants du hameau du Liminbout, où ont cohabité durant plusieurs années des agriculteurs locaux résistants et des occupants politiques de la zone d’expropriation.

+ D’infos : références, compléments [cliquez ici]

Rentrée solennelle du Centre de Recherche en Droit Antoine Favre

Nous avons le plaisir de vous convier au premier évènement de rentrée du Centre de Recherche en Droit Antoine Favre

Date : vendredi 27 septembre 2019
Lieu : à venir
Public : la journée est ouverte à tous les personnels et étudiants de la Faculté de droit / Entrée libre

Programme :

8h30-12h30 – Faire sa thèse au Centre Favre / A. 11 000

  • Accueil-café par l’Association des doctorants (ACJCD)
  • Réforme des unités de recherche, reprise du doctorat par l’USMB : quels enjeux ? Propos inauguraux par M. Le Vice-Président du Conseil scientifique de l’USMB (R. Kossakowski), M. Le Directeur de l’École doctorale SISEO (Ch. Ruyer-Quil), sous réserve, Mme la Directrice de la Commission doctorale de l’USMB (H. Claret), la Direction du Centre Favre (JF Joye)
  • Présentation des thèses du Centre Favre par les doctorants (10 minutes par doctorant : oral ou capsule vidéo)

Pause déjeuner (libre)

14h-17h -Table ronde – La médiation au cœur des nouveaux enjeux de la justice / A. 11 000

Débats animés par Mme Béatrice Gorchs-Gelzer, Maître de conférences et co-responsable du Diplôme d’université « Modes amiables de règlement des différends (MARD) » et Mme Maëllys Collet, Doctorante en droit privé au Centre Favre, en présence de :

  • M. Denis Besle, Président du tribunal administratif de Grenoble,
  • M. Jean-Michel Allais, Magistrat honoraire, ancien conseiller à la Cour d’appel de Chambéry faisant fonction de président de chambre (chambre de la famille et des tutelles)
  • Mme Carole Ollagnon-Delroise, Avocat au barreau de Chambéry, médiateur, praticien du droit collaboratif, formatrice au processus collaboratif pour l’AFPDC, vice-présidente de l’association Savoie amiable, co-responsable du DU MARD
  • Mme Rosina Gellé, Médiateur et responsable des activités médiation de la consommation pour les associations Médiation-Net, Consommation et Médiateurs du sport, ancienne avocat,
  • M. Francis Raux, Président de la première chambre du Tribunal de commerce de Chambéry

17h : Remise des diplômes du Diplôme d’université « Modes amiables de règlement des différends » (promotion 2018-2019)

17h30 : Pot de clôture (Association des doctorants ACJCD) 

Contact : Colloques-Cdppoc.Fd@univ-savoie.fr