Peinture de Banna Sadio, diplômé de l’Ecole des Beaux-arts de Dakar, 2019

CONFÉRENCE DÉBAT
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : mardi 5 avil 2022, de 13h30 à 15h30
Lieu : campus de Jacob-Bellecombette, amphithéâtre 3

Philippe Marchesin est maître de conférences en science politique à l’Université Paris I. Après avoir travaillé dans le domaine de la coopération internationale et dirigé plusieurs troisièmes cycles dans le domaine, il a publié en octobre 2021 un ouvrage nourri de nombreuses archives et de plus de 1000 entretiens sur les fondements, la réalité et les évolutions de la politique française d’aide publique au développement : La politique française de coopération. Je t’aide moi non plus.

Partant du principe d’une interaction profonde entre « aide » et « influence », « intérêt » et « solidarité », et du fait qu’une aide publique française au développement repensée pourrait désamorcer nombre des tensions qui caractérisent la relation actuelle de la France au continent africain, cet ouvrage, déjà très remarqué, en propose l’analyse la plus complète jamais réalisée depuis sa mise en place au lendemain des indépendances. Philippe Marchesin viendra nous le présenter.

 

+ D’infos : consultez la fiche de compléments.

CONFÉRENCE DÉBAT
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : mardi 29 mars 2022, de 13h30 à 15h30
Lieu : campus de Jacob-Bellecombette, amphithéâtre 3

Guillaume Bridet, professeur d’université en littérature française à l’Université de Bourgogne, a réalisé et préfacé récemment l’édition d’une nouvelle traduction de l’essai Nationalisme publié en anglais en 1917 par l’écrivain indien et premier prix Nobel de littérature issu d’un pays des Suds (en 1913), Rabindranath Tagore.

Comme il l’écrit : « Cet essai fait grand bruit à l’époque. Tagore ne se contente en effet pas de critiquer les nationalismes européens qui ont entraîné l’Europe dans une guerre sanglante. Il ne concentre pas non plus sa critique sur l’impérialisme européen qui conduit à la domination de son pays, l’Inde, comme de maints autres territoires sur le globe. Sa cible est plus large : il met en cause le principe même du nationalisme, présent en Europe bien sûr, mais aussi ailleurs dans le monde, aussi bien au Japon qu’en Inde, et qu’il associe à une modernité prédatrice dont il considère qu’elle est en passe de contaminer la planète entière et de menacer sa survie. Il ouvre en outre, depuis l’Inde, un espace public de réflexion réellement mondial concernant l’état du devenir global de l’humanité. A ce titre, il constitue en luimême un acte de résistance, mieux encore il manifeste une prise de conscience qui trouve des résonances évidentes aujourd’hui. »

Guillaume Bridet viendra nous présenter ce texte, sur l’actualité et l’intérêt duquel, dans les circonstances présentes, il est inutile d’insister.

+ D’infos : consultez la fiche de compléments.

This is a deserted refugee camp in Calais, France. This remained.

CONFÉRENCE DÉBAT
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : mardi 22 mars 2022, de 13h30 à 15h30
Lieu : campus de Jacob-Bellecombette, amphithéâtre 3

Emilie VERDU est juriste spécialisée en droit des étrangers et formatrice au sein de l’Association Départementale pour le Développement et la Coordination des Actions auprès des Étrangers de la Savoie (ADDCAES), association locale de soutien et d’accompagnement des personnes étrangères, qui a fêté ses 40 ans d’existence l’année dernière. A cette occasion et pour nous permettre de découvrir l’importance et les enjeux liés aux droits des personnes étrangères en France, elle nous apportera son regard de praticienne sur les différentes acceptions de la migration comme « étranger », « immigré », « demandeur d’asile », « réfugié » ou « titre de séjour ».

Au vu du contexte géopolitique actuel, elle détaillera également notamment la procédure d’accueil des personnes en demande d’asile en France, ainsi que le mécanisme de « protection temporaire » mis en place en UE pour la première fois depuis son adoption par le Parlement en 2001.

+ D’infos : consultez la fiche de compléments.

CONFÉRENCE DÉBAT
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : mardi 15 mars 2022, de 13h30 à 15h30
Lieu : campus de Jacob-Bellecombette, amphithéâtre 3

Christine Fassert est socio-anthropologue et chercheure à l’Université Gustave Eiffel et enseigne à l’Université Paris 1. Elle a travaillé depuis plusieurs années dans le cadre d’un projet de recherche franco-japonais, notamment avec la chercheuse japonaise Reiko Hasegawa, sur les conséquences humaines et sociales de la catastrophe nucléaire japonaise de Fukushima (11 mars 2011), dont on a marqué l’année dernière le dixième anniversaire.

Elle a mené dès 2013 de très nombreux entretiens sur place pour comprendre le ressenti et les attentes des populations, et elle s’est particulièrement intéressée à la nature et aux orientations des expertises,ainsi qu’à la mise en place des réparations juridiques et des procès encours. Elle a également rencontré l’écrivain japonais Genyû Sôkyû, membre du «Conseil de reconstruction» et prêtre zen.

C’est sur ses travaux et les enjeux d’indépendance de l’information et de la recherche sur l’accidentologie nucléaire qu’elle interviendra devant nous.

+ D’infos : consultez la fiche de compléments.

CONFÉRENCE DÉBAT
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : mardi 8 février 2022, de 13h30 à 15h30
Lieu : campus de Jacob-Bellecombette, amphithéâtre 3

Antoine Fontaine est chercheur post-doctorant et enseignant en géographie et aménagement du territoire au sein des universités Lyon 2 et Lyon 3. Ses travaux récents, qu’il nous fait l’amitié de venir nous présenter, questionnent le caractère durable de la mise en œuvre en cours en France de la transition énergétique, notamment à travers le développement des énergies renouvelables. Est-ce que le développement des énergies renouvelables est toujours durable ? Comment s’organise-t-il dans les territoires ? Pour répondre à ces questions, sa présentation s’appuiera sur son travail de thèse, soutenu en mai 2018 et intitulé De la source à la ressource : territoires, héritages et coopération autour de la valorisation de l’énergie solaire en Rhône-Alpes. L’analyse portera en particulier sur l’évolution des politiques publiques de l’énergie solaire en France depuis les années 1970 et sur les effets de ces politiques dans les territoires.

+ D’infos : consultez la fiche de compléments.

CONFÉRENCE DÉBAT
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : mardi 1er février 2022, de 13h30 à 15h30
Lieu : campus de Jacob-Bellecombette, amphithéâtre 3

Daniel Ibanez, dirigeant d’un cabinet de conseil et économiste dans le domaine des procédures collectives, s’est intéressé au projet de ligne à grande vitesse LyonTurin à partir de l’ouverture de l’enquête publique en janvier 2012. Ses recherches l’ont amené à questionner les méthodes d’expertise et de décision actuellement utilisées lors du lancement de grands projets. Après un premier ouvrage remarqué sur le fond du dossier, paru en novembre 2014, il a publié en octobre 2015 une « Lettre au juge administratif » qui interroge, sur la même matière, les modes d’interventions hors des cadres procéduraux des autorités publiques. La question du droit à la critique publique en démocratie l’a conduit à la cocréation et à l’animation des Rencontres annuelles des lanceurs d’alerte dont la sixième édition s’est déroulée à la minovembre 2021. Il réfléchit avec le sociologue Francis Chateauraynaud aux questions de l’alerte et a été auditionné par une commission sénatoriale chargée de l’examen de la proposition de loi « visant à améliorer la protection des lanceurs d’alerte » et de la proposition de loi organique « visant à renforcer le rôle du Défenseur des droits en matière de signalement d’alerte », propositions adoptées avec modifications par la haute assemblée le 20 janvier 2022. Il viendra témoigner de cette expérience et de son analyse de ces évolutions légales en matière d’alerte.

+ D’infos : consultez la fiche de compléments.

CONFÉRENCE DÉBAT
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : jeudi 01 avril 2021
En distanciel : sur Zoom

Margot Giacinti, doctorante au Laboratoire Triangle-ENS Lyon et ATER en science politique à l’Université Lyon II réalise actuellement une thèse intitulée « Le féminicide : enjeux socio-historiques d’une catégorisation juridique dans l’espace francophone, de la Révolution française à nos jours ». Elle a publié une note de la Fondation Jean Jaurès (novembre 2021) et plusieurs communications en France et à l’étranger sur cette thématique qui touche à une réalité douloureuse de la France contemporaine. Elle interviendra sur les enjeux de son travail et sur le champ de recherche en histoire de la pensée politique et des études genres dans lequel elle s’inscrit.

+ D’infos [cliquez ici]

Vidéo YouTube [cliquez ici]

CONFÉRENCE DÉBAT
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : jeudi 25 mars 2021
En distanciel : sur Zoom

Joseph Hivert, docteur en science politique de l’Université de Lausanne, est un spécialiste de la sociologie de la socialisation politique et de la sociologie de l’engagement. Il a plus particulièrement travaillé sur les anciens détenus politiques d’extrême gauche au Maroc et leurs familles, en s’intéressant à la question de la transmission intergénérationnelle des dispositions à l’engagement politique. Son travail de thèse, récemment achevé et qu’il viendra nous présenter, s’intitule « Les enfants du militantisme. Transmission intergénérationnelle des dispositions politiques en contexte autoritaire » (Maroc, des années 1970 à nos jours).

+ D’infos [cliquez ici]

Vidéo YouTube [cliquez ici]

CONFÉRENCE DÉBAT
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : jeudi 11 mars 2021
En distanciel : sur Zoom

Carole Reynaud-Paligot, docteur et habilitée à diriger des recherches en histoire est enseignante à l’Université de Bourgogne et chercheure associée au Centre de recherche en histoire du XIXe siècle de l’Université de Panthéon-Sorbonne Paris 1. Elle a publié de très nombreux articles et ouvrages sur l’histoire comparée des pensées raciales et leur émergence au XIXe siècle, ainsi que leurs conséquences jusqu’à nous. Son dernier ouvrage, sur lequel elle interviendra, vient de paraître en janvier 2021 et porte sur l’histoire de l’enseignement dans le contexte colonial.

+ D’infos [cliquez ici]

Vidéo YouTube [cliquez ici]

CONFÉRENCE DÉBAT
Gratuit / Ouvert à tous et à toutes

Date : jeudi 04 mars 2021
En distanciel : sur Zoom

Haoues Seniguer, maître de conférences en Science politique à l’Institut d’Études Politiques de Lyon et responsable pédagogique de la spécialité « Coopération et Développement Économique au Maghreb et au Moyen-Orient », a consacré sa thèse soutenue en 2012 aux parcours des jeunes activistes islamistes au sein du Parti de la Justice et du Développement au Maroc, des années 1970 à nos jours. Spécialiste de la sociologie politique des communautés musulmanes et du monde musulman, et notamment des phénomènes de radicalisation, il est l’auteur de très nombreux articles et interventions, dont on pourra retrouver la présentation et les liens sur [sa page personnelle] du site du Laboratoire Triangle. Déjà présent dans nos conférences en 2017 il nous fait l’amitié de revenir cette année pour évoquer ses deux ouvrages récents et le thème de « l’islamisme globalisé ».

+ D’infos [cliquez ici]

Vidéo YouTube [cliquez ici]