Visite de professeurs d’Estonie et de Lituanie

Dans le cadre du Master 2 European and International Business Law développé conjointement avec l’Université Mykolas Romeris de Vilnius (double diplôme) nous avons le plaisir de recevoir :

  •  Madame Irène Kull, professeure de droit privé à la Faculté de droit de l’Université de Tartu – Estonie

Madame Kull sera présente à la Faculté de droit du 6 au 13 novembre 2017. Elle donnera 6 heures de cours aux étudiants du Master EIBL sur le développement du droit en Estonie et la cour de Justice de Tallinn ainsi que sur la e-société estonienne (e-trade, e-voting, e-signing etc.).

Mme Kull effectuera des recherches au CDPPOC et proposera en fin de séjour une Lettre d’Intention de Coopération au Doyen de la Faculté de droit.

Ce contact est la suite directe d’une mission ERASMUS effectuée en Estonie en 2015. Cette mission est financée en partie par l’Ambassade de France à Tallinn et par l’AAP RI EIBL 2017,

  • Monsieur Virginijus Bité, professeur de droit privé, co-responsable du Master EIBL, Faculté de droit de l’Université Mykolas Romeris de Vilnius – Lituanie

M. Bité discutera du 8 au 11 novembre 2017 le déploiement du projet EIBL.

Il donnera 4 heures de cours de droit privé aux étudiants EIBL. Ces deux séances en anglais sont ouvertes aux étudiants de L3 et de Master intéressés et disponibles :

  • 9 novembre / 10h00 – 12h00 / S. 24103
  • 10 novembre / 14h00 – 16h00 / S. 102

Cette mission est financée par l’AAP RI EIBL 2017.

Contact : Eric Brunat, co-responsable du M2 EIBL.

Visite de M. Charles Stevens

Nous avons eu le plaisir de recevoir M. Charles Stevens, avocat et professeur à l’Université de Montfort, Royaume-Uni, du 07 au 29 octobre 2017.

Les étudiants de la Faculté de droit ont pu bénéficier de ses conférences en :

  • droit commercial européen et international (LLM European and International Business law)
  • droit anglo-américain (Anglo American Law)

Nous remercions également M. Stevens pour sa participation à deux « English Lunch » organisés par les enseignantes d’anglais à la Faculté de droit. Ces déjeuners sont l’opportunité de se retrouver, lors d’un moment convivial, et d’échanger en anglais le temps du repas.

Témoignage de M. Charles Stevens sur sa mission à la Faculté de droit :

I am delighted to share my special interest in international commercial law and my lengthy practical experience of the common law with highly motivated students at USMB Law School in a beautiful campus surrounded by stunning scenery.

I firmly believe in a practical approach to legal education and the EIBL students have responded well to a problem based learning approach to a real-life case I am handling involving cross border mis-selling that raises issues of EU law, International Jurisdiction, and International banking law. In a tutorial on the future of International trade law student led discussion raised some highly innovative and intellectually stimulating ideas.

The academic and administration staff have shown themselves to be very friendly and helpful.

USMB and Chambery are truly amazing and it is a pleasure for me to be here.

Charles Stevens

+ D’infos : profil LinkedIn de M. Stevens [ici]

Semaine internationale

L’Université Savoie Mont Blanc organise sa Semaine Internationale du 16 au 22 octobre.

16-18 OCT.
Journées de la mobilité internationale
Sur les trois campus (Jacob-Bellecombette, Le Bourget-du-lac, Annecy)
D’une durée d’une heure, ces conférences sont prioritairement destinées aux étudiants de l’Université Savoie Mont Blanc mais également aux personnels, notamment aux responsables d’échanges et aux chargés des relations internationales. Ces conférences visent à fournir les informations utiles aux étudiants pour qu’ils puissent tirer le meilleur profit d’une mobilité internationale.

18 OCT.
Salon de la mobilité internationale
Annecy / IUT — Hall central
Venez rencontrer les représentants des universités étrangères sur les stands animés par les partenaires internationaux de l’Université Savoie Mont Blanc !

19-20 OCT.
Partners Days
Sur les trois campus (Jacob-Bellecombette, Le Bourget-du-lac, Annecy)
Destinés prioritairement aux partenaires internationaux ainsi qu’aux personnels administratifs et enseignants de l’Université Savoie Mont Blanc, ces ateliers d’échange de bonnes pratiques sont proposés selon un format d’une heure trente chacun pour apporter aux intéressés une réflexion sur leurs pratiques professionnelles ou leurs projets d’internationalisation de la formation ou de la recherche.

20 OCT.
Welcome Party
Chambéry
En collaboration avec la ville de Chambéry, l’Agence économique de la Savoie, l’ISEFE (Institut Savoisien d’Études de Français pour Étrangers) et l’INSEEC (École de commerce & de management de Chambéry), l’Université Savoie Mont Blanc organise une soirée internationale qui vise d’une part à accueillir les étudiants internationaux du bassin chambérien, et d’autre part, à clôturer la semaine internationale et remercier les partenaires internationaux qui y ont participé.

21-22 OCT.
Extension week-end
Chamonix
Organisé pour nos partenaires afin de leur faire découvrir les atouts de notre belle région.

+ D’infos :

 

Nouveaux liens entre l’USMB et l’Université de la Vallée d’Aoste

Début juin 2017, l’Université de la Vallée d’Aoste et l’Université Savoie Mont Blanc (USMB) ont signé un nouvel accord bilatéral pour la délivrance d’un double diplôme dans le domaine politique/juridique.

À partir de la prochaine année universitaire (2018-2019), les étudiant-e-s de la Laurea in Scienze politiche e delle relazioni internazionali qui fréquenteront la troisième année à l’USMB obtiendront, en plus de la laurea italienne, la licence en droit. Inversement, les étudiant-e-s français qui fréquenteront une année à l’Université de la Vallée d’Aoste pourront obtenir également le diplôme italien.

La délégation française, comprenant la Vice-présidente du Conseil départemental de la Savoie en charge de l’enseignement supérieur et des questions économiques Marina Ferrari, le Président de l’Université Savoie Mont Blanc, Denis Varaschin, ainsi que les attaché-e-s aux formations universitaires concernées par les programmes de collaboration, a été reçue par le Président de la région autonome Vallée d’Aoste Pierluigi Marquis, par le Recteur Fabrizio Cassella et par des professeur-e-s et dirigeants-e- de l’Université de la Vallée d’Aoste.

+ D’infos [ici]

Candidats à l’option double-diplôme du M2 droit des affaires

Tim Hillier, Doyen de la Law School de l’université De Montfort (Leicester) sera à Chambéry du mardi 30 mai au jeudi 1er juin.

Il fera passer le DATE (test en anglais) aux étudiants candidats pour l’option double-diplôme du M2 droit des affaires le mercredi 31 mai.

Programme :

Time Activity
10.00 Student arrival and briefing
10.30 Test 1 – Reading test – 1 hour
11.30 Break
11.45 Test 2 – listening test – 30 minutes
12.15 Break / lunch
12.45 Test 3 – Writing test – 1 hour 15 minutes
2.00 Break
2.15 Test 4 – speaking test – 15 minutes (per pair)

 

+ D’infos : Fanny Aga

Rencontres Internationales Roger Decottignies

« Du soleil pour tous. L’énergie solaire: Un Droit ? des droits ? Une histoire ? Regards croisés France-Sénégal »

En mai 2016, l’université Cheick Anta Diop, en collaboration avec l’université Savoie Mont Blanc, a organisé des journées de rencontres sur l’énergie solaire.
 
L’occasion pour les jeunes étudiants sénégalais de rencontrer un pionnier du solaire au Sénégal : le Français Jean-Pierre Girardier.
 
+ D’infos :
  • Article sur la 1ere Rencontre Internationale Roger Decottignies [cliquez ici]
  • Reportage sur les Rencontres Internationales Roger Decottignies / Le Monde Afrique – 24 mars 2017 [cliquez ici]
  • Reportage sur Alexandre Mouton / JT Afrique France 5 – 30 mars 2017 [cliquez ici]

Le droit des biens et le non respect de ses obligations internationales et/ou européennes par les États

Comme chaque année, nous accueillerons deux professeurs britanniques pour un cours de droit en anglais :

  • Jill Robbie – Lecturer in Private Law – de l’Université de Glasgow;
  • Ian Kilbey – Senior Lecturer – de l’Université de Montfort.

Leurs interventions porteront respectivement sur le droit des biens et sur le non respect de ses obligations internationales et/ou européennes par les États.

Nos collègues seront présents à Chambéry de samedi  25 mars au samedi 1er avril.

Nous vous remercions, par avance, de contribuer à leur bon accueil.

La justice constitutionnelle en Europe

CONFÉRENCE

La justice constitutionnelle en Europe : quelques réflexions sur le modèle italien.
Conférence de Dario Tosi, professeur associé à l’Université de la Vallée d’Aoste.

Vendredi 24 mars 2017
13h30 – 15h30
Amphi. 11 000

Conférence organisée dans le cadre du cours Contentieux constitutionnels et européens de M. Alexandre Guigue. La participation à cette conférence est obligatoire pour les étudiants de L3.

L’accès à la conférence est ouvert à tout autre étudiant de la Faculté de droit n’ayant pas cours.

Entrée libre dans la limite des places disponibles (230).

Partir étudier à l’étranger (L3/M1)

Attention, vous avez jusqu’à fin décembre pour constituer votre dossier et remettre votre candidature !

Les dates à retenir :

  • Fin décembre. Date limite de remise des candidatures.
  • Début janvier. Entretiens pour ORA, BCI, ISEP et UGA. Résultats dans les 48h.
  • Début février. Entretiens ERASMUS + bilatéral.
  • Résultats pour ERASMUS + bilatéral après vérification des résultats du semestre impair en cours.

La validation de votre candidature, par la Faculté de droit, est conditionnée par vos résultats académiques, votre motivation et votre niveau de langue.

1ère édition des « Rencontres Internationales Roger Decottignies »

La 1ère édition des « Rencontres Internationales Roger Decottignies » s’est déroulée ce printemps à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.

Elle a inauguré un nouveau rapprochement scientifique et universitaire entre le Sénégal et la France, rapprochement placé sous le patronage symbolique du professeur de droit privé Roger Decottignies (1923-2005), premier doyen et responsable des facultés de droit de Dakar (1951-1968) et de Chambéry (1971-1991), mais également premier président de l’Université Savoie Mont Blanc (UMSB) alors Centre Universitaire (1971-1975).

Ces rencontres concrétisaient la récente convention de partenariat pédagogique et de recherche signée par les deux facultés de droit, ainsi qu’un accord-cadre finalisé en août 2015 entre l’USMB et l’UCAD, la plus importante université de ce pays francophone moderne et moteur, partenaire important de la coopération scientifique française et seconde économie de l’Afrique de l’Ouest.

C’est autour d’une thématique encore largement novatrice du point de vue de la réflexion socio-juridique, mais désormais prioritaire quelle que soit notre latitude sur la planète, que se sont déroulées les journées des 2 et 3 mai : « Du soleil pour tous ! L’énergie solaire : Un Droit ? Des droits ? Une histoire ? Regards croisés France-Sénégal ».

REGARDS CROISÉS ET DÉBATS JURIDIQUES AUTOUR DE L’ÉNERGIE SOLAIRE

Jean-François Dreuille, maître de conférences en droit privé et Doyen de la Faculté de droit de l’USMB, Jean-François Joye professeur de droit public et directeur du Centre de Droit Privé Public des Obligations et de la Consommation (CDPPOC), ainsi que Bruno Berthier, maître de conférences en histoire du droit et Frédéric Caille, maître de conférences HDR en science politique et chargé de projet pédagogique Afrique, ont chacun apporté une contribution au titre de l’USMB, et dans la continuité de l’axe de travail pionnier sur le domaine initié au CDPPOC en 2010 par l’ouvrage collectif dirigé par David Bailleul, professeur de droit public à l’USMB : L’énergie solaire. Aspects juridiques.

Du côté sénégalais également un ensemble de travaux importants, à la fois contemporains et socio-historiques, tant sur la recherche fondamentale que sur la réglementation en matière solaire, ont été présentés. Parmi les membres de l’UCAD sont notamment intervenus :

Par ailleurs Messieurs Gora Niang, conseiller technique du directeur général de l’Agence Nationale des Énergies Renouvelables (ANER) et Abdou Ndour, chargé de programme de l’ONG Enda-Energie, ont apporté le regard des acteurs de terrain de la politique sénégalaise des énergies vertes, regard complété par de nombreuses interventions du public participant, ainsi que la contribution écrite d’Ousmane Fall Sarr de l’Agence Sénégalaise d’Électrification Rurale (ASER).

Ces débats ont permis de mesurer combien, au Sénégal comme en France, la question d’un « droit à l’électricité », et plus largement de la sécurité énergétique, étaient socialement sensibles, et réclamaient d’autant des travaux universitaires de clarification et de mise en perspective. Si les perspectives juridico-réglementaires étaient ici privilégiées, d’autres modes d’expressions artistico-politiques de la jeunesse ont cependant pu être évoqués, et notamment le Rap, comme l’a souligné la contribution remarquée de Jean-François Havard, maître de conférences en science politique à l’Université de Haute-Alsace et spécialiste de la vie politique sénégalaise, qui avait très amicalement accepté de s’associer à ces journées.

JEAN PIERRE GIRARDIER, PIONNIER DU SOLAIRE THERMIQUE EN AFRIQUE

Ces rencontres auront cependant d’abord été marquées par la présence exceptionnelle d’un « grand témoin », Jean-Pierre Girardier, docteur en physique de l’UCAD (1963), pionnier du solaire thermique en Afrique et fondateur de la SOFRETES (Société Française d’Études Thermiques et de l’Énergie Solaire), entreprise d’économie mixte et de coopération scientifique française qui installa une centaine de pompes solaires thermiques dans le monde au cours des années 1970.

En outre du témoignage direct de Jean-Pierre Girardier durant les journées d’étude, une exposition photographique réalisée par Frédéric Caille a été consacrée à cette aventure encore méconnue : « Le Sénégal pionnier de l’énergie solaire. Des premières expérimentations thermodynamiques de Dakar aux pompes solaires de la SOFRETES 1960-1983 ».

Comprenant une cinquantaine de reproductions pour la plupart inédites, elle a été inaugurée lundi 2 mai sur le parvis de la Bibliothèque Universitaire de l’UCAD, en présence de Monsieur Olivier Boasson, chef du Service de Coopération et d’Action Culturelle et directeur de l’Institut français qui représentait Monsieur Jean Félix-Paganon, Ambassadeur de France au Sénégal.

Deux autres « grands témoins », Messieurs Jacques Diouf, directeur général honoraire de la FAO, et Albert-Michel Wright, ancien Ministre d’État et directeur de l’Office Nigérien de l’Énergie Solaire (ONERSOL), qui travaillèrent directement avec Jean-Pierre Girardier, ont malheureusement du être excusés pour des raisons de santé. Leurs contributions écrites devraient être intégrées à la publication sur papier et en ligne des actes de ces Rencontres Internationales Roger Decottignies d’ici à la fin de l’année 2016, laquelle marquera le point d’orgue symbolique de ce premier cycle d’amitié et d’échanges scientifiques entre l’UCAD et l’USMB.

UNE PREMIÈRE EXPOSITION TRÈS SOUTENUE

On n’aura garde d’oublier que ces rencontres, si chaleureuses et intellectuellement stimulantes de l’avis de tous les participants, n’auraient pu exister sans les soutiens actifs des nombreux personnels administratifs et enseignants impliqués à l’UCAD et à l’USMB, ni sans l’aide de l’Ambassade de France au Sénégal, ainsi que de l’Institut National de l’Énergie Solaire (INES), partenaire du projet dès l’origine et dont la collaboration logistique participera à la valorisation des résultats.

Il est à noter pour finir que les travaux préparatoires sur le thème des journées (entretiens, repérages, premier déplacement au Sénégal) ont été soutenus au titre des recherches personnelles de Frédéric Caille par le laboratoire Triangle de l’ENS de Lyon (UMR 5206).

+ D’infos :