Formations en alternance à la Faculté de droit

L’alternance permet de se former à un métier et de s’intégrer plus facilement à la vie et la culture de l’entreprise. C’est un système de formation qui est fondé sur une phase pratique et une phase théorique qui alternent. C’est une véritable passerelle vers l’emploi et l’insertion professionnelle.

Pour tout comprendre sur l’alternance, le ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion propose de nombreuses ressources.

Proposée en apprentissage, cette licence professionnelle permet aux jeunes d’intégrer rapidement différents services de la fonction publique en tant que cadres intermédiaires.

La formation se déroule sur 12 mois : 2/3 du temps en collectivité, 1/3 en formation. Dans la collectivité, l’apprenti réalise des activités en relation avec le contenu de la formation et se voit confier une mission d’analyse, de conception et de réalisation d’une action.

+ D’infos :

Proposée en apprentissage, cette licence professionnelle est en partenariat avec la chambre interdépartementale des notaires de la Savoie et de la Haute-Savoie et le service formation continue de l’Université Savoie Mont Blanc.

Cette licence est une formation courte et professionnalisante, conçue dans un objectif d’insertion professionnelle immédiate. L’enseignement, bien que comportant des aspects théoriques, a une finalité pratique : apprendre aux étudiants à rédiger des actes, gérer un dossier et renseigner la clientèle.

La formation se déroule sur 12 mois (de septembre à septembre)

Le rythme d’alternance est d’une semaine de cours et deux semaines en office notarial avec un volume d’heures d’enseignements plus important au début du mois de septembre (2 semaines)

+ D’infos :

Formation unique en France, ce parcours allie une solide base de droit privé en M1, et une spécialisation très forte en M2. Les diplômés sont directement opérationnels dès la fin de leur cursus, et apportent une forte valeur ajoutée.

Ce master a pour objectif d’offrir une spécialisation de haut niveau en abordant les points techniques concernant la réparation du dommage corporel (évaluation médicale du dommage et conséquences juridiques, connaissances des différents régimes d’indemnisation, pratique du juge, pratique transactionnelle

+ D’infos :

Le parcours droit et contentieux de l’entreprise du master droit des affaires propose un enseignement qui, sans négliger les soubassements théoriques, se veut résolument tourné vers la pratique puisque en seconde année, les deux tiers des intervenants sont des professionnels du droit. Ce sont ainsi des acteurs du monde de l’entreprise qui, tout au long de l’année, mettent au service des étudiants leur expérience professionnelle et leur font partager une vision concrète du droit des affaires. C’est ainsi qu’une trentaine d’intervenants, universitaires renommés et professionnels expérimentés, conjuguent leurs efforts afin de permettre aux étudiants de se préparer à affronter les différents problèmes juridiques auxquels peuvent être confrontées les entreprises, tout en prenant en considération leurs contraintes financières et commerciales.

En 2ème année de Master, la réalisation d’un stage de 6 semaines minimum ou d’une alternance en entreprise permet de renforcer les compétences pratiques de l’étudiant et de rendre ce dernier opérationnel.

+ D’infos :

Le master Droit notarial est la voie principale pour les étudiants qui souhaitent embrasser la profession de notaire, ou les autres métiers du notariat. Dès la première année, l’accent est mis sur le droit patrimonial de la famille, le droit des contrats, la fiscalité immobilière et le droit des sociétés. La seconde année de master met l’accent sur les aspects pratiques, à travers, notamment, des séminaires consacrés à des études de dossiers, des liquidations de communauté et de successions…

+ D’infos :

Le parcours juriste conseil des administrations publiques est axé sur l’acquisition de compétences en lien avec l’action administrative décentralisée et déconcentrée. A ce titre, des enseignements spécifiques en lien avec les collectivités publiques sont dispensés (droit de la coopération transfrontalière, finances locales, management de projets publics, pratique des contrats administratifs, atelier d’écriture des actes administratifs, …). Afin de répondre aux enjeux proprement locaux en matière de tourisme, des matières en lien avec le développement des activités touristiques sont proposées aux étudiants (gouvernance des territoires touristiques, aménagement des territoires de montagne,…).

+ D’infos :

Ce parcours de deux années (M1+M2) propose l’étude d’un large spectre de matières utiles aux futurs professionnels des territoires de montagne. Il permet l’insertion directe dans la vie active mais offre aussi des perspectives de recherche doctorales. La première année de master est commune avec le parcours Administration des collectivités territoriales du Master droit public.

La seconde année est placée sous le régime de l’alternance (contrats d’apprentissage ou de professionnalisation en entreprise ou collectivité, selon un calendrier adapté). Elle est organisée en partenariat avec l’Université Grenoble Alpes afin de mutualiser les compétences des enseignants-chercheurs et intervenants professionnels de ces deux grandes universités de l’arc alpin.

Les cours en petits groupes ont lieu à Chambéry, sauf cours à distance ou sorties de terrain. Le diplôme est délivré par l’USMB.

+ D’infos :

Plannings des formations en alternance

Les plannings des formations sont consultables auprès du CFA FormaSup, contactez : Marine Rouet

Attention :

  • les étudiants en contrat d’apprentissage bénéficieront d’un congé de révision de cinq jours ouvrables ;
  • ce congé de révision devra être situé dans le mois qui précède les épreuves.

Aides et coût d’embauche d’un alternant

Pour valider le niveau de rémunération de votre alternant, Contacter le CFA FormaSup  : Marine Rouet

+ D’infos :

  • Pour en savoir plus sur le coût d’embauche d’un alternant vous pouvez utiliser le simulateur de calcul de rémunération et d’aides aux employeurs. Cet outil est développé par le portail de l’alternance du ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion. Il présente également les aides financières disponibles pour l’embauche d’un alternant.