COLLOQUE

Colloque organisé par le centre de recherche juridique de Grenoble en collaboration avec le CDPPOC.

Comme d’autres régimes autoritaires de l’époque, Vichy a instrumentalisé les loisirs de montagne, dont la promotion s’inscrivait dans une entreprise de redressement national imaginée par « l’État français ». Le colloque dressera un panorama des aspects juridiques et institutionnels de cette politique sportive, qui reste encore largement méconnue. Il s’agira aussi de mesurer la singularité de l’approche française (en particulier, par rapport à l’Allemagne nazie et à l’Italie fasciste), ainsi que de faire la part entre rupture et continuité historiques.
Sur certains aspects, le régime de Pétain a prolongé l’oeuvre du Front populaire. Sur d’autres, il devait léguer à la République des outils, relatifs à l’aménagement touristique de la montagne, dont une partie subsiste aujourd’hui. Faire l’inventaire de cet héritage permettra d’apporter une pierre à la connaissance des origines historiques du droit de la montagne en France.

Au cours de cette journée d’études interdisciplinaire, les juristes des laboratoires organisateurs (CRJ, UGA / CDPPOC, USMB) croiseront leurs analyses avec celles d’historiens et d’autres spécialistes en sciences sociales.

Date : 20 mai 2016
Lieu : Domaine Universitaire – St. Martin d’Hères-Gières / MSH-Alpes

Programme [cliquez ici]
Affiche [cliquez ici]
Publication des actes du colloque [cliquez ici]