Les groupes Medvedkine

20 septembre 2018
12h30 – 15h30
Amphi 1 – Campus de Jacob Bellecombette

Entrée libre

A bientôt j’espère (1967-68, 44 min), Classe de lutte (1968, 40 min), Sochaux 11 juin 1968 (1970,18 min) : trois films des groupes Medvedkine

Le cycle droit et cinéma de la faculté est heureux de proposer en arrière plan du cinquantenaire des évènements de mai 1968 cette série de trois petits films rarement diffusés.

Les groupes Medvedkine… le nom fut choisi en hommage et comme l’affirmation d’une filiation avec le cinéaste soviétique Alexandre Medvedkine, qui dans les années 30, sillonnait l’URSS à bord de son ciné-train. En 1967, alors que vient de naître le Collectif SLON, Société pour le Lancement des Œuvres Nouvelles, Chris Marker tourne avec Mario Marret À bientôt j’espère, un film sur la grève de l’usine Rhodia de Besançon. À la faveur de ce tournage, avec le soutien d’autres réalisateurs et techniciens, est lancée la dynamique qui verra naître dans la région les groupes Medvedkine, collectifs d’ouvriers des usines Rhodia et Peugeot qui, formés à la prise de vues et de sons, filmeront eux-mêmes leurs conditions de vie et de travail, leurs luttes et leurs actions éducatives et culturelles.

+ D’infos : références, compléments [cliquez ici]