Le juriste face aux legaltech / Premier semestre

Cette option du premier semestre vous propose d’utiliser de manière raisonnée et avancée les outils numériques, d’appréhender l’outil informatique et d’utiliser de véritables outils professionnels.

  • Étape 1 : réalisez votre inscription pédagogique, directement en ligne, avant le début des cours.

La participation à cette option ne nécessite aucun prérequis.

  • Étape 2 : participez aux cours magistraux et aux projets tutorés.

Contenu de l’enseignement :

  1. auto-formation sur Moodle sur un complément de C2i/PIX et maniement d’outils non spécialement juridiques (création de sondages ou formulaires en ligne, documents collaboratifs, création de QR Codes, etc.) ;
  2. présentation de différents outils informatiques spécialement juridiques  (bases de données en ligne de type Dalloz ou Lexis, Formulaires en ligne comme Lamyline ou Lexis, outils d’intelligence artificielle comme Predictice) ;
  3. les étudiants déterminent chacun avec l’enseignant référent du cours une situation non-contentieuse puis contentieuse, et la règlent à l’aide des différents outils.
  • Étape 3 : évaluation sous forme d’un rapport qui décrira les interactions entre une situation problème et les outils de legaltechs, les ressources ou les limites de ces outils.

Les legaltech face au droit

Prérequis : avoir suivi le séminaire « Le juriste face aux legaltech »

Objectifs et compétences : 

  • connaitre les mécanismes d’intelligence artificielle et la manière dont ils appréhendent plus ou moins bien les décisions de justice
  • s’ouvrir aux nouveaux métiers de la data analysis

Méthode d’enseignement :

  • pour partie en CM
  • pour partie en pédagogie par projet tutoré

Contenu de l’enseignement :

  1. par convention avec Predictice, 4h d’enseignement seront assurées par un data analist sur le machine learning et le natural language processing. Par la suite, les étudiants auront accès à une plate-forme leur permettant d’annoter des arrêts : utilisant leurs connaissances juridiques, ils confrontent leur propre compréhension de l’arrêt et celle qu’en a eue l’algorithme.
  2. 8h de CM seront dispensées sur le cadre juridique des data sciences, et sur les données personnelles (notamment le RGPD).

Évaluation : oral sur la manière dont le droit encadre les avancées de l’intelligence artificielle

+ D’infos : Motahareh Fathisalout-Bollon