La nature mise à prix ?

AMPHI POUR TOUS
La nature mise à prix ? Le droit français en question.Patricia Benezech Sarron et Marion Prévost-Dumonteil, Doctorantes au Centre de Droit Privé et Public des Obligations et de la Consommation (CDPPOC)

Dates et lieux :
– Le 6 juin 2017 à 18h à Chambéry / Présidence de l’USMB – 27 rue Marcoz
– Le 8 juin 2017 à 18h à Cran-Gevrier / CCSTI La Turbine – Place Chorus

Conférences gratuites et ouvertes à tous !

+ D’infos [cliquez ici]

La justice constitutionnelle en Europe

CONFÉRENCE

La justice constitutionnelle en Europe : quelques réflexions sur le modèle italien.
Conférence de Dario Tosi, professeur associé à l’Université de la Vallée d’Aoste.

Vendredi 24 mars 2017
13h30 – 15h30
Amphi. 11 000

Conférence organisée dans le cadre du cours Contentieux constitutionnels et européens de M. Alexandre Guigue. La participation à cette conférence est obligatoire pour les étudiants de L3.

L’accès à la conférence est ouvert à tout autre étudiant de la Faculté de droit n’ayant pas cours.

Entrée libre dans la limite des places disponibles (230).

La protection des consommateurs au Brésil

CONFÉRENCE
La protection des consommateurs au Brésil – Analyse d’un quart de siècle et regard vers le futur

Conférence par le professeur Adalberto de Pasqualotto, de l’université de Porto-Alegre.

Date : Jeudi 2 février à 13:30 – 15:30
Lieu : Amphi 530 / Domaine universitaire de Jacob-Bellecombette

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Sortir des pensées (et des carburants) fossiles ?

CONFÉRENCE
Nouvelle(s) citoyenneté(s) et sensibilisation(s) aux enjeux des énergies renouvelables

Date : Vendredi 20 janvier 2017 de 18h30 à 20h30
Lieu : Bibliothèque de la Part-Dieu
Intervenant : Frédéric CailleMaître de conférences de science politique à l’Université Savoie Mont Blanc

Pourquoi ne parle-t-on jamais des premiers innovateurs en matière d’énergie solaire, que ce soit dès la fin du 19e siècle ou dans les années 1960-1970 ? Pourquoi n’enseigne-t-on pas leurs histoires, leurs surprenantes réalisations, et cela est-il sans liens avec nos difficultés globales à imaginer un avenir hors de la voie des énergies fossiles ?

C’est sur la base de ces deux questions qu’un chercheur en sciences sociales et que l’association Loire en Transition invitent à venir réfléchir sur le rôle des imaginaires et des savoirs en matière énergétique. Cette rencontre permettra d’évoquer des expériences originales de sensibilisation diverses questions aujourd’hui déterminantes : Pourquoi la question énergétique apparaît-elle toujours et seulement comme une « prérogative d’expert-e-s » ? Les citoyen-ne-s ordinaires ne peuvent-ils-elles avoir des compétences en la matière, des idées, des capacités de choix ? L’énergie solaire n’est-elle pas, comme annoncée désormais, la grande énergie du futur ? Mais sous quelle forme ? Le débat permettra d’envisager de nouvelles manières de changer les choses et d’interroger plus largement le rapport des citoyen-ne-s à l’environnement, l’opposition entre celles et ceux désigné-e-s comme expert-e-s et les citoyen-ne-s qui veulent faire valoir des compétences et des choix.

Décrire le droit et le transformer

CONFÉRENCE
Décrire le droit et le transformer – Étude sur le phénomène de la « décriture »

Par MM. Vincent FORRAY, Professeur à l’Université McGill (Montréal, Canada) et Sébastien PIMONT, Professeur à l’École de droit de Sciences Po (Paris)

Date : Jeudi 15 décembre 2016
Lieu : Amphi 400 / Domaine universitaire de Jacob-Bellecombette

+ D’infos :

  • Pour consulter la présentation du sujet par les auteurs [cliquez ici]
  • Vidéos de la conférence [cliquez ici]
Cours

Autour de l’assurance

CONFÉRENCE
Journée annuelle du master 2 droit privé, parcours droit du dommage corporel

Avec la participation de Monsieur Dominique LORIFERNE, Président honoraire de la deuxième chambre civile de la Cour de cassation, ancien Président du conseil d’administration du FGTI,
parrain de la promotion 2014-2015.

Avec le soutien de nos partenaires :
• L’ANADAVI (Association nationale des avocats de victimes de dommages corporels) ;
• L’AREDOC (association pour l’étude de la réparation du dommage corporel) ;
• La FENVAC (Fédération nationale des victimes d’attentats et d’accidents collectifs);
• Cabinet Arpej (avocats en réparation du préjudice corporel);
• Cabinet Mor;
• Cabinet Bernfeld;
• Le Fonds de Garantie ;
• MACIF;
• L’ordre des avocats du barreau de Chambéry;
• Et notre partenaire presse spécialisé, la Gazette du Palais Lextenso éditions.

Sous la direction de Philippe BRUN et Laurence CLERC-RENAUD, responsables du Master.

Programme : [cliquez ici]