CONFÉRENCE
Évocation mémorielle du procès Barbie

Livré à la justice française le 5 février 1983, Klaus Barbie, ancien chef de la Gestapo de Lyon, est jugé par la cour d’assises du Rhône, à Lyon, du 11 mai au 4 juillet 1987. C’est le premier procès pour crime contre l’humanité en France. Pour la première fois aussi, en vertu d’une loi voulue par Robert Badinter, alors garde des Sceaux, un procès d’assises est filmé.

A l’occasion de l’anniversaire des 30 ans de ce procès et en collaboration avec le barreau de Chambéry, (ayant d’ailleurs organisé une première évocation mémorielle de ce type en mai 2017), la Faculté de droit propose une conférence animée par Monsieur le Procureur Général Jean-Olivier Viout (alors Substitut Général auprès de Monsieur Pierre Truche, Procureur général de Lyon, dans le cadre de ce procès hors norme) et Monsieur le Bâtonnier OIivier Fernex de Mongex.

Le propos de grand témoin que représente Monsieur Viout sera appuyé par la projection d’entretiens filmés à la demande du Bâtonnier Fernex de Mongex et d’images extraites des archives filmées du procès.

Date/Horaires : 9 janvier 2018 / 17h30
Lieu : amphithéâtre 3 / Campus de Jacob-Bellecombette [plan]
Accessible à tous / Gratuit

+ D’infos :

  • Procès Barbie : « le procès où l’indicible a été vaincu »/ France Culture [cliquez ici]
  • Ce que les archives du procès Barbie peuvent encore nous apprendre / France Culture [cliquez ici]
  • Il y a 30 ans, le procès Barbie « pour vaincre l’indicible » / Le Dauphiné [cliquez ici]
  • Il y a 25 ans à Lyon : ouverture du procès Barbie / Cour d’Appel de Lyon [cliquez ici]
  • Reportage sur l’évocation du 30 mai 2017, par le barreau de Chambéry / TV8 Mont Blanc [cliquez ici]