Le projet CREnHOM de l’USMB, sélectionné par le programme européen « Interreg franco-suisse 2014-2020 » – 2017

L’Université Savoie Mont Blanc (USMB) confirme son rôle d’établissement à forte vocation transfrontalière en décrochant un important financement de l’Union Européenne dans le cadre du programme européen de coopération territoriale « Interreg V-A Franco-Suisse 2014-2020 » pour son projet CREnHOM.

Le projet CREnHOM « une approche servicielle à la rénovation énergétique du parc hôtelier alpin » a été retenu dans l’axe « Soutenir le développement de services de proximité dans l’objectif de favoriser l’activité économique ».

Le constat est que, notamment dû au réchauffement climatique, la saison touristique hivernale se réduit et les propriétaires de bâtiments touristiques (hôtels, résidences, etc.) liés aux sports d’hiver doivent redéfinir leur modèle économique pour rester compétitifs et attractifs. Ces propriétaires se trouvent dès lors devant un double défi, à savoir :

  • rénover thermiquement les bâtiments hôteliers pour tenir compte des nouvelles normes environnementales;
  • adapter l’usage de ces bâtiments pour répondre à une diversification des activités notamment en hiver.

L’objectif est donc d’assurer la pérennité économique d’hôtels familiaux par une amélioration de leur performance énergétique (et donc une diminution de leurs coûts de fonctionnement) mais également par une meilleure gestion des chambres, via des Contrats de Performances Énergétiques (CPE), outils encore jamais utilisés dans ce domaine à cette échelle.Du côté USMB, trois laboratoires sont impliqués pour la complémentarité de leurs domaines d’expertise :

  • le Laboratoire d’Optimisation de la Conception et Ingénierie de l’Environnement (LOCIE), expert dans l’énergétique du bâtiment ;
  • le laboratoire Langages, Littératures, Sociétés, Études Transfrontalières et Internationales (LLSETI), spécialiste dans le comportement de l’usager ;
  • le Centre de Droit Privé et Public des Obligations et de la Consommation (CDPPOC), spécialiste dans les aspects juridiques des CPE.

Le projet réunira en France et en Suisse :

  • Côté français :
    • l’USMB, chef de file français ;
    • l’Université de Franche-Comté ;

4 entreprises locales dont le groupe de bâtiment-génie civil Pelletier-Barel, situé à Aix-les-Bains.

  • Côté suisse :
    • la HES-SO Valais-Wallis, chef de file suisse ;
    • la HEG VD ;
    • 6 entreprises du domaine du bâtiment ;
    • les cantons de Vaud et du Valais.

Ce projet Franco-Suisse bénéficie d’une subvention européenne par le biais du Fonds européen de développement régional (FEDER) couvrant 64,16% du coût total du projet.

Adopté par la Commission européenne le 16 décembre 2014, le programme Interreg France-Suisse 2014-2020 soutient des projets transfrontaliers impliquant a minima un partenaire français et un partenaire suisse. Il accompagne les initiatives locales dans la démarche de coopération. Ces soutiens permettent d’inciter les porteurs à coopérer dans une logique transfrontalière.

Contacts :